Quand l’échange fait la différence

Image bannière: Monica Melton

Go to the profile of Julie Bodson
Jan 16, 2020
0
0

Cet article fait partie des séries du Forum Network dédiées à la New Societal Contract. Le Forum Network est le lieu où vous pouvez débattre des politiques qui façonnent les enjeux et problématiques de notre époque avec d’autres experts et citoyens engagés. Rejoignez gratuitement la communauté du Forum Network avec votre adresse e-mail, ou par l’entremise de vos comptes sur les réseaux sociaux, afin de partager vos expériences, idées et expertise dans la section des commentaires !


Dans le contexte actuel de mobilité mondiale, nous vivons au sein de sociétés d’hyper diversité. Dans le futur, toutes les analyses prédisent que ces mouvements vont se poursuivre, voire s’intensifier. C’est donc une nécessité de s’assurer, aujourd’hui, que nos sociétés soient suffisamment inclusives pour que chacun puisse y trouver sa place afin de profiter collectivement des bénéfices de cette diversité.

Au niveau individuel et humain d’abord, nous devons offrir des perspectives d’avenir à ces jeunes issus de l’immigration, pleins de potentiel, d’envies, et d’énergie de vie, qui ne demandent qu’à se réaliser. Économiquement ensuite, les études convergent pour mettre en avant les bénéfices que peut engendrer la migration si de réelles conditions d'intégration sont mises en place et la nécessité que cela représente pour nos sociétés vieillissantes. Socialement enfin, si nous souhaitons continuer à vivre ensemble en paix, nous devons créer des conditions de rencontres pour que les différentes personnes qui composent notre société puissent dialoguer, identifier leurs liens communs et apprendre à « faire société ». 

Or, force est de constater que, pour certaines catégories de citoyens, le travail, vecteur majeur d’intégration, reste difficilement accessible. Si on s’attache à l’influence de l’origine et de la nationalité dans les chances d’obtenir un emploi, les chiffres sont préoccupants.

 

DUO for a JOB a été créé sur base de ce constat : les jeunes issus de l’immigration rencontrent des barrières qui nécessitent de travailler spécifiquement avec eux afin de rétablir leur accès aux services existants et au marché de l’emploi ! 

Un deuxième constat est venu apporter une piste de solution : il existe un manque de valorisation (perçu et réel) des compétences et de l’expérience des personnes de plus de 50 ans. Paradoxalement, celles-ci témoignent d’une volonté forte de rester actives et de prendre part concrètement à un projet de société.

C’est l’idée que soutient DUO for a JOB : la rencontre, ainsi que le partage de connaissances et d’expériences, sont des éléments essentiels pour une inclusion sociale et professionnelle fructueuse

DUO for a JOB : une réponse concrète à ces défis

En 2013, DUO for a JOB a commencé ses activités en vue de répondre à ce double défi grâce à l’idée évidente, mais néanmoins innovante, de mettre en lien ces deux publics. Depuis, DUO for a JOB organise du mentoring interculturel et intergénérationnel en mettant en duo des jeunes chercheurs d’emploi issus de l’immigration hors EU (les “mentees”) avec des personnes de plus de 50 ans (les “mentors”), idéalement du même secteur d’activité, afin que ces dernières les soutiennent et les encadrent dans leur recherche d’emploi.

Parmi les difficultés rencontrées par ces jeunes, nous observons que le manque de capital social et de réseaux professionnels pertinents ainsi que la méconnaissance de la société, du marché du travail et des codes culturels sont des facteurs déterminants. L’identification de ces facteurs révèle le lien fort entre la cohésion sociale, l’intégration de manière générale et l’emploi en particulier. C’est l’idée que soutient DUO for a JOB : la rencontre, ainsi que le partage de connaissances et d’expériences, sont des éléments essentiels pour une inclusion sociale et professionnelle fructueuse. C’est le cas pour Samsam et Joëlle.

DUO for a JOB organise du mentoring interculturel et intergénérationnel
Samsam et Joëlle

Samsam et sa famille ont décidé de quitter la Somalie il y a trois ans afin de venir vivre en Belgique. Durant 6 mois, Joëlle et Samsam ont épluché de nombreuses offres d’emploi. Au cours de son accompagnement, Joëlle a découvert que “l’expérience DUO signifie bien plus que d’aider quelqu’un à trouver un emploi. Nous avons travaillé ensemble afin de découvrir quels étaient ses talents et où elle voulait aller dans sa vie.” Au début du programme, Samsam avait peu de confiance en elle. Elle ne savait pas comment écrire un CV ou une lettre de motivation. Samsam explique: “Joëlle a été d’une aide fantastique dans mon apprentissage. Je sais que je peux lui faire confiance.” Aujourd’hui, Samsam a trouvé un emploi dans un centre d’accueil où elle s’occupe de nouveaux arrivants Somaliens qui ne parlent pas encore néerlandais. Samsam ajoute : “C’est grâce à des personnes comme Joëlle que je commence à me sentir chez moi en Belgique.”

Mot de la mairesse de Montréal par Valérie PlanteMairesse de Montréal

Mot de la mairesse de Montréal par Valérie Plante, Mairesse de Montréal

En 6 ans, DUO for a JOB a accompagné près de 2.500 jeunes dans leur désir de construire leur vie professionnelle en Belgique (et depuis peu en France). Les constats sont clairs : 3 jeunes sur 4 trouvent une solution positive dont un emploi pour 1 jeune sur 2. Quelles que soient les caractéristiques de genre, de niveau d’éducation ou de raison du séjour des jeunes participants au programme, l’accompagnement individualisé augmente significativement leur accès à l’emploi.


Écoutez d'autres podcasts de l'OCDE et suivez-nous pour ne jamais manquer un morceau!

La création des duos offre, en outre, une plateforme unique de rencontre entre les générations et les cultures. Les jeunes partagent leur parcours de vie, leurs projets, leurs questions, et offrent une opportunité unique aux mentors de voir le monde avec d’autres yeux. Les mentors acquièrent une vision plus réaliste des jeunes et de leur parcours. Ils deviennent des ambassadeurs de ce message dans leur propre communauté, au sein de groupes qui ne seraient pas nécessairement sensibilisés à ces questions. On crée ainsi des ponts qui aident à déconstruire les préjugés et favorisent la cohésion sociale. 

“Quelle extraordinaire expérience au niveau humain! Quelle richesse de découvrir l'autre! Je croyais sérieusement connaître Bruxelles depuis ma plus tendre enfance. En réalité, j'ignorais totalement la réalité sociale, urbaine, quotidienne de certains quartiers. Mon regard a totalement changé” témoigne un mentor. 

Trouvez plus sur les travaux de l'OCDE sur Migrations et lisez les Perspectives des migrations internationales 2019

Perspectives des migrations internationales 2019

Des solutions existent donc, si nous voulons investir de manière durable afin de rendre nos sociétés plus inclusives, et ce, tant de manière individuelle et citoyenne que par l’action collective et politique.

Suivre ces jeunes dans leur processus d’insertion nous amène à constater que cette transition vers une société réellement inclusive ne pourra s’opérer que si nous repensons les dispositifs existants en partant des besoins de ces jeunes, en se mettant à leur place et en les écoutant. A partir de là, on pourra identifier des aménagements raisonnables. 

DUO for a JOB est une association fondée fin 2012 et qui met en contact des jeunes chercheurs d’emploi issus de l’immigration avec des personnes de plus de 50 ans afin que ces dernières les accompagnent dans leur recherche d’emploi.

Grâce à ce programme de mentoring intergénérationnel et interculturel, l’association vise à atteindre principalement 3 objectifs :

  • Réduire les inégalités d’accès au marché du travail
  • Valoriser les compétences et l’expérience des 50+
  • Favoriser le "vivre ensemble"

L’association est active dans 4 grandes villes en Belgique (Bruxelles, Liège, Anvers et Gand) et depuis 2019 en France (Paris).

Dans la même rubrique

Migrants’ Integration Intergenerational Solidarity

Vos commentaires sont ce qui font du Forum Network un lieu unique, qui connecte citoyens, experts et décideurs politiques dans le cadre d’un débat ouvert et respectueux. Que vous soyez d’accord ou non, ou que vous approchiez le sujet traité sous un autre angle, rejoignez gratuitement le Forum Network avec votre adresse e-mail, ou par l’entremise de vos comptes sur les réseaux sociaux, afin de partager vos vues ci-dessous ! 

Go to the profile of Julie Bodson

Julie Bodson

Deputy Director, DUO for a JOB

No comments yet.