Le pouvoir des personnes : Une relance économique inclusive signifie exploiter le plein potentiel humain

Kadie Ward au Bureau de l’équité salariale de l’Ontario explique comment la promotion de la diversité et de l'inclusion dans l'entrepreneuriat libère des forces novatrices qui améliorent radicalement l'économie. Image bannière: Shutterstock/Alexandre Laprise

Like Comment

Cet article s’inscrit dans une série de contributions d’experts de l’OCDE et d’influenceurs – du monde entier et de tout secteur de la société – qui répondent à la crise du COVID-19, partageant et développant des solutions pour aujourd’hui et demain. Cette série vise à favoriser un échange constructif de vues et d’expertises développées dans différents domaines afin de nous permettre de relever ensemble ce défi majeur. Les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement celles de l’OCDE.

Afin de rester informés de l’ensemble des travaux de l’OCDE dans la lutte contre le COVID-19, visitez la plateforme de l’OCDE  dédiée.


L’innovation et l’inclusion sont au cœur de la relance économique. Tandis que les pays se questionnent sur les moyens à prendre pour reconstruire les économies locales et les chaînes d’approvisionnement mondiales qui ont été perturbées par les contractions économiques liées à la pandémie, une ressource est prête à donner sa pleine mesure : les personnes.   

La plupart des décideurs politiques seraient d’accord pour dire que l’emploi est l’un des éléments importants qui contribuent au bien-être de l’économie. Et pourtant, de nombreuses personnes dans les pays membres de l’OCDE demeurent exclues du marché du travail dans lequel l’inégalité salariale est à la hausse. Offrir un emploi qui paie bien et qui offre des possibilités de développement personnel et professionnel revêt une importance vitale pour la relance économique et on peut accélérer le processus grâce à l’entrepreneuriat et au travail indépendant. Les entrepreneurs innovent en trouvant de nouvelles solutions aux problèmes économiques et sociaux. Ils repèrent et ils exploitent les possibilités de croissance. Ils offrent des emplois pour eux-mêmes et pour les autres. Et ils engrangent des revenus intéressants à l’aide d’innovations pertinentes et de plans d’affaires solides.

Lire plus dans le Forum Network: Dans un monde du tourisme de plus en plus incertain, les startups constituent de précieuses sentinelles des tendances à venir, par Laurent Queige, Directeur, Welcome City Lab

La pensée entrepreneuriale et innovante n’est pas rare – mais nous avons tendance à avoir des idées reçues lorsqu’il s’agit de déterminer d’où proviennent les idées innovantes, qui peut les concrétiser et comment nous pouvons les soutenir. Les idées entrepreneuriales sont neutres à l’égard de l’âge, du genre, de l’ethnicité et de l’habileté; elles traversent les esprits qui sont disposés à leur donner suite. Les pays en développement et développés ont tendance à avoir des politiques et des programmes qui reconnaissent seulement l’innovativité et le potentiel entrepreneurial de certains groupes démographiques. Le rapport Pallier la pénurie d’entrepreneurs : Politiques de l’entrepreneuriat inclusif de l’OCDE reconnaît ce problème et examine la manière dont les politiques publiques à l’échelon national, régional et local peuvent soutenir la création d’emplois en encourageant la création d’entreprises et le travail indépendant auprès des personnes issues de groupes sociaux défavorisés ou sous-représentés. Ces groupes englobent les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les chômeurs, les immigrants ainsi que les personnes handicapées.

  • Publiée à tous les deux ans depuis 2011, la série Pallier la pénurie d’entrepreneurs se penche sur les programmes et les politiques dans les pays de l’Union Européenne et de l’OCDE afin de déterminer comment nous pouvons bâtir des économies plus inclusives et innovantes à l’aide de politiques qui soutiennent ces groupes en quête d’équité, dont les obstacles à l’accès aux ressources et aux marchés sont plus importants que la moyenne. L’édition 2021, qui est la 6e de la série à être publiée, s’appuie sur la discussion sur les politiques thématiques du rapport de 2019 sur les possibilités de la numérisation. La technologie a la capacité de rendre l’entrepreneuriat et le travail indépendant plus inclusifs parmi les groupes désavantagés à travers l’histoire en permettant aux fondateurs des entreprises en démarrage de multiplier les possibilités de croissance. Le rapport examine également l’incidence disproportionnée des mises à pied massives et des confinements liés à la COVID-19 sur les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les chômeurs, les immigrants et les personnes handicapées.

Lire plus dans le Forum NetworkLes petites entreprises… font les grandes reprises : la Semaine des MPME de l’OCDE, par Lamia Kamal-Chaoui & Paul Schreyer, Directrice, Centre pour l'entrepreneuriat, les PME, les régions et les villes (CFE) ; Statisticienne en chef, Directrice, Direction des statistiques et des données, OCDE

L’OCDE définit la croissance inclusive comme une croissance économique qui est distribuée équitablement à travers la société et qui créée des opportunités pour tou(te)s. Nous avons constaté l’incidence ainsi que l’efficacité des principes de la croissance inclusive à l’échelle organisationnelle et locale. Depuis 2015, McKinsey Global documente l’impact de l’inclusion et de l’exclusion de différents groupes au sein de 1 000 organisations dans 15 pays. Publié en mai 2020, le rapport le plus récent, Diversity Wins: How Inclusion Matters (la diversité gagne : comment l’inclusion compte) fait remarquer que les entreprises qui voient l’inclusion comme une force sont susceptibles de l’exploiter pour se remettre de la récession économique plus rapidement que les sociétés qui en ignorent les preuves. Son rapport mentionne plusieurs données qui prouvent que les entreprises diversifiées et inclusives sont susceptibles de prendre des décisions plus avisées et audacieuses – une capacité essentielle pendant la crise de la COVID-19 et pour la reprise. Par exemple, les équipes diversifiées et inclusives se sont révélées être plus susceptibles d’innover d’une manière radicale et d’anticiper les besoins des consommateurs ainsi que les habitudes de consommation, ce qui aide leurs entreprises à acquérir un avantage concurrentiel. Au Bureau de l’équité salariale de l’Ontario, nous soutenons la justice économique des femmes au moyen de l’équité salariale dans le milieu de travail. L’OCDE a publié un article qui s’attarde à ce groupe démographique particulier et à l’incidence que l’accroissement de la participation des femmes dans l’entrepreneuriat peut avoir sur les marchés. Nous avons vu que les entreprises dans lesquelles la pluralité des genres règne au sein des équipes de direction étaient 25 % plus susceptibles de jouir d’une rentabilité supérieure à la moyenne que les entreprises paires où la diversité des genres est absente. Cela ne devrait pas être étonnant : l’inclusion est indispensable à la capacité d’un organisme (et d’un pays) d’innover et de s’adapter continuellement dans un marché volatile.  

En plus du palier organisationnel, l’inclusion agit comme un stimulant économique à l’échelon local et régional. Ses recherches exhaustives sur les facteurs qui contribuent à la prospérité des économies locales ont amené l’économiste Richard Florida à constater que « la tolérance » est un facteur clé dans la réussite des villes comme San Francisco, Berlin et Bilbao en favorisant un écosystème entrepreneurial solide. Florida définit « la tolérance » comme l’acceptation et l’inclusion de la diversité dans la pensée, la culture, le genre, l’ethnicité et l’âge. Il fait valoir que les villes tolérantes abritent et attirent des personnes plus créatives qui se mettent à innover.  

Le rapport Pallier la pénurie d’entrepreneurs de l’OCDE examine et établit le bien-fondé de l’inclusion à une échelle macroéconomique et nationale. Pour donner sa pleine mesure en tant que moteur de croissance économique, l’entrepreneuriat doit être une possibilité réalisable pour toutes les personnes, peu importe le groupe d’où elles proviennent. En éliminant les obstacles à l’entrepreneuriat pour toutes les populations, nous pouvons mettre en valeur la créativité, le dynamisme et l’innovation d’un plus grand nombre de personnes.

Le rapport souligne que les politiques inclusives peuvent jouer un rôle important en donnant la chance à un plus grand nombre de gens d’être des entrepreneurs et il revendique un soutien à la création d’entreprises durables par des personnes qui appartiennent à des groupes qui sont sous-représentés dans l’entrepreneuriat. Les rapports comme Pallier la pénurie d’entrepreneurs ont un rôle important en faisant mieux connaître ces défis et en conseillant les gouvernements sur les mesures qu’ils peuvent prendre pour encourager des interventions qui favorisent une relance économique inclusive.

Lire le rapport de l'OCDE Les entrepreneurs manquants 2021 - Politiques pour l'entrepreneuriat et le travail indépendant inclusifs (publication à venir le 29 novembre 2021), qui montre qu'il existe d'importantes possibilités inexploitées d'entrepreneuriat au sein de populations telles que les femmes, les jeunes, les chômeurs et les immigrants. 

Dans la même rubrique

Migrants' Integration Gender Equality Future of Work Entrepreneurship Tackling COVID-19 Français

Kadie Ward

Commissioner and Chief Administrative Officer, Pay Equity Commission, Ontario Ministry of Labour, Training and Skills Development

Commissioner Ward is a seasoned executive whose career has been characterized by successful collaboration across public, private and not-for-profit organizations to design and deliver inclusive economic growth strategies. Before joining the Pay Equity Commission in 2020, Commissioner Ward worked on implementing aspects of the Federal Government's "Feminist International Assistance Policy" where she increased women's participation in international trade, the labour market as well as equitable participation of men and women in their local economy. Her expertise has taken her around the world working with legislators to establish programs and legislation that support women-led micro and small enterprises.  She is a Queens’s Diamond Jubilee Medalist, recognized for her work contributing to significant economic improvement in various Canadian cities. Commissioner Ward firmly believes that equity and inclusion are the foundation for sustainable economic prosperity.

Bureau de l’équité salariale de l'Ontario en Twitter

Ontario Pay Equity Office on Youtube