Forum de l’OCDE 2018 : Ce qui nous rapproche

Go to the profile of Anthony Gooch
May 28, 2018
0
0
Upvote 0 Comment

Il y a un an, nous étions réunis à Paris pour le Forum de l'OCDE, dans une période difficile pour la coopération internationale. Suite à une série d'événements politiques qui ont ébranlé nos fondations, nous nous sommes fixés la tâche difficile de dépasser les clivages et d'explorer des solutions aux divisions qui s’intensifient et fragmentent nos économies et, plus profondément, nos sociétés.

Un an après, nous avons dû nous adapter à la nouvelle normalité d’une certaine turbulence politique et imprévisibilité, reflétant l'inquiétude du public face à ce que le modèle actuel de la mondialisation économique a pu livrer. Alors que nous pouvons nous appuyer sur des données factuelles, remontant à des décennies, pour montrer les avantages significatifs qu'une coopération internationale soutenue a offert, pour trop de gens, le multilatéralisme est devenu un « système » plutôt lointain, égoïste et technocratique, éloigné de leurs aspirations et préoccupations quotidiennes. Le contrecoup qui a suivi, alimenté et facilité par de nouveaux modes de communication digitaux associés à des méthodes politiques moins nouvelles, suscite de sérieuses inquiétudes quant à l'effritement potentiel de la culture, des normes, des standards et des institutions qui ont vu le jour en réponse à la tragédie de la Seconde Guerre mondiale.

L'avenir de la coopération internationale étant fortement remis en question, il est temps pour le Forum de l'OCDE 2018 de se concentrer sur une question fondamentale, intrinsèquement liée à cette idée de Dépasser les clivages et à l'avenir de la coopération internationale : Ce qui nous rapproche. Nous aborderons les fondements centraux de la coopération internationale : les valeurs, les aspirations, les espoirs, les préoccupations, les angoisses et les espaces qui peuvent ou non nous rapprocher. Les aspirations à de meilleurs emplois, à la santé, à l'éducation et aux opportunités transcendent les frontières, les cultures et les identités, tout comme les valeurs telles que l'équité, le respect, la solidarité et la confiance. À une époque où une grande partie du discours est centrée sur la division et la déconnexion, que partageons-nous et combien gagnerons-nous en travaillant ensemble pour faire de ces aspirations une réalité? La reconnexion avec ces fondamentaux peut nous aider dans nos efforts pour défendre les avantages de la coopération internationale qui ont souvent été si difficiles à réaliser, et peut nous permettre de « réinitialiser » notre approche à l'ère digitale, pour réinventer le processus et la manière de coopérer. Ceux-ci doivent évoluer et se transformer pour refléter la réalité d'aujourd'hui, se projeter dans le futur et apprendre du passé.

Pour le Forum 2018, nous avons réuni quelques-unes des voix les plus influentes de la communauté mondiale de la sphère politique, qui nous aideront à poser des questions et à chercher des réponses à la question existentielle de ce qui nous rapproche, à travers le prisme de trois thèmes centraux et interconnectés : croissance inclusive, transformation digitale et coopération internationale.

Croissance inclusive : Forts de notre exploration de la « géographie du mécontentement » l’an passé, nous mettons un accent particulier sur l'écoute pour refléter les préoccupations des personnes qui estiment que leur voix n'a pas été entendue ou peut-être pas avant les bouleversements politiques de 2016 (Oubliés et laissés pour compte ?, 29 mai au matin). Nous chercherons des moyens tangibles pour lutter contre les inégalités, à travers l'environnement bâti (Panel avec déjeuner : Réflexions autour du Logement, 29 mai), grâce à l'accès à une éducation de qualité et à l'apprentissage tout au long de la vie (Acquérir de nouvelles compétences : Quelle entreprise ?, 29 mai au matin) et naviguer dans le milieu du travail dans un environnement digital perturbant (Recruter à l'ère du numérique, 29 mai au matin). Nous accueillerons des acteurs du monde réel qui connaissent les problèmes dont nous parlons et les écouterons pendant que nous élaborons des solutions, y compris des migrants et des réfugiés (L’Intégration des migrants, 29 mai après-midi), des entrepreneurs de tout horizon (Vers l'entrepreneuriat inclusif, 30 mai mi-journée), et les patients qui réclament une forme de soins plus humaine (Santé : Haute Technologie, Haute Empathie, 29 mai après-midi). Dans la tradition du Forum de l'OCDE, nous nous aventurerons sur des chemins moins empruntés, en examinant les implications de la solitude sur la santé des gens et le tissu de nos sociétés (La Solitude, 29 mai après-midi) et ce que les robots et les humains peuvent apprendre les uns des autres à l’air de la « singularité » (Relation homme-machine : Vers la singularité, 29 mai mi-journée). Ce faisant, nous chercherons à mettre à profit les éléments pertinents des travaux de l'OCDE, y compris un cadre d'action politique pour une croissance inclusive.

Transformation digitale : À mesure que nous prenons de plus en plus conscience de la transformation sociétale que représente l’ère digitale, nous explorerons le potentiel et les réalisations extraordinaires et inspirantes d’entreprises, de start-ups et d’individus (L’écosystème des Start-Ups, 29 mai matin), tout en examinant les actions nécessaires pour promouvoir des emplois de qualité et le bien-être dans un nouveau monde du travail (L'avenir du travail : comment?, 29 mai après-midi). Alors que les décideurs et influenceurs politiques du monde entier cherchent à développer les nouveaux cadres cognitifs et réglementaires pour accompagner le passage de l'analogique au numérique, nous examinerons les ramifications éthiques (Droits numériques universels & Inclusion numérique, 29 mai après-midi), les implications pour la sécurité, la société et l'économie (Cybersécurité, 29 mai après-midi) et l'importance d'un débat civique sur l’expansion de l'intelligence artificielle (29 mai).

Coopération internationale : le 30 mai, le Président Macron s'adressera au Forum pour exposer sa vision et l’importance de créer une discussion sur les fondements de la coopération internationale, incarnée par le multilatéralisme, et assurer une plus grande implication de nouveaux acteurs mondiaux. Dans cette optique, nous organisons des discussions pour explorer de nouvelles formes de leadership mondial (Un nouveau Leadership Mondial, 30 mai matin) et des coalitions inédites et multipartites (Entreprises, Société civile et Gouvernements autour d’une finalité commune : le « Global Deal », 29 mai après-midi). Il est nécessaire que les gouvernements et la société civile travaillent ensemble pour résoudre des problèmes intrinsèquement mondiaux, tels que le climat (Sauvegarder nos océans, 30 mai après-midi), s’assurer que l’ouverture et l’intégration internationales se fassent au profit des populations et sortir de notre confort collectif en examinant ce que les gens sur le terrain ressentent plutôt que ce que nous pensons qu'ils devraient ressentir (Les visages des échanges, 30 mai matin).

L’espace du Forum lui-même a été conçu pour nous rassembler d'une manière innovante et, espérons-le, productive : les conversations se dérouleront dans une variété de formats et d'espaces, pour faciliter un engagement maximum pour vous, notre communauté du Forum. Nous utiliserons nos Fabriques à Idées comme laboratoires pour susciter une nouvelle réflexion et des pistes potentielles pour notre travail. Notre objectif ambitieux est d'imaginer de nouvelles visions pour la coopération internationale et d'explorer si et comment elles peuvent être traduites dans la réalité (Réinitialiser la coopération internationale : Transformer la réalité d'aujourd'hui en vision pour le futur, 29 mai après-midi), et l’idée de crowdsourcing pour créer les conditions d'un débat public revigoré, où les majorités silencieuses deviennent des majorités vocales et contribuent à des démocraties plus saines avec l'énergie et l'intensité le plus souvent attribuées aux mouvements de « protestation » (Fabrique à Idées - Démocratie à forte intensité, 29 mai matin).

Chaque année, nous nous inspirons de nouveaux concepts, idées, connaissances et histoires pour enrichir l'agenda du Forum et éclairer votre et notre pensée. Nous sommes très chanceux d'accueillir une multitude d'auteurs qui partageront leurs idées et travail au cours des deux jours à travers une série de sessions « Rencontre avec l’auteur ». Nous vous encourageons à assister à ces séances, à leur poser des questions et à contribuer au débat.

Le Forum a connu une croissance exponentielle au cours de la dernière décennie, ce qui se reflète dans l'ampleur, la diversité, la qualité et la quantité de participants, de conférenciers, de partenaires et de sujets traités. Au cours des dernières années, nous avons également estimé que les efforts, l'énergie et la multitude d'idées créatives et de liens développés au cours des deux jours à Paris méritaient d'être captés, canalisés et exploités au fil du temps. C'est dans cet esprit que nous avons décidé de créer ensemble le Forum Network, un « espace virtuel vivant » où s’engage la communauté du Forum sur une base constante. Le réseau est composé et dynamisé par vous. Après un premier élan de notre part, je suis heureux d'annoncer que l'initiative a vraiment pris son envol : à ce jour, vous êtes plus de 1500 à être devenus membres, beaucoup apportant des contributions uniques à la réflexion et à l'action autour des thèmes identifiés dans le Forum. Pour la première fois, nous avons également pu exploiter la « sagesse collective » des contributeurs du Forum Network pour définir le thème du Forum 2018 et pour déterminer les sujets et le programme. Bien que la priorité soit et devrait être l'engagement hors ligne pour ceux qui ont la chance d'assister à l'événement à Paris, nous comptons sur ceux qui sont à distance pour nous rejoindre et participer virtuellement. Plus important encore, nous vous appelons tous à tirer pleinement parti du potentiel et de l'énergie positive que le Network nous offre pour nous réunir dans une forme puissante de coopération internationale. Au-delà de cela, j'espère que le Forum physique et le Forum Network fourniront non seulement des idées, des connaissances, des concepts et des pensées, mais aussi l'énergie collective, le courage et l'inspiration pour exploiter le pouvoir et l'influence de nos esprits collectifs. En passant des discours à des actions qui offrent des avantages tangibles pour nos vies, nous avons un désir partagé et la responsabilité d'aider à progresser.

A très bientôt,

Anthony  


Go to the profile of Anthony Gooch

Anthony Gooch

Director, OECD Forum, OECD

https://www.linkedin.com/in/anthony-gooch-g%C3%A1lvez-0b3a1/?trk=public-profile-join-page

No comments yet.