La finance durable face à ses défis: perspectives d’un acteur clé

Go to the profile of Lise Moret
Nov 13, 2018
1
0

L'article a été rédigé conjointement par Lise Moret, Responsable Stratégie Climat et Standards de Finance Durable et Tatiana Pecastaing-Pierre, Responsable Commerciale Entités Souveraines, AXA IM.

Le secteur financier a un rôle essentiel à jouer pour rendre la société plus durable. En tant que gestionnaire d’actifs, AXA Investment Managers (IM) dispose ainsi d’une position privilégiée pour générer de l’impact par ses investissements en les dirigeant vers les émetteurs et actifs les plus alignés avec les enjeux sociétaux actuels.

Photo by Nikoline Arns on Unsplash

L’attrait des actifs verts pour un investisseur est désormais réel, non seulement au regard de sa responsabilité sociétale mais également du fait des opportunités financières que ceux-ci représentent. AXA IM est pleinement conscient du rôle clé des investissements dans la transition vers une croissance plus soutenable et de sa propre responsabilité en tant qu’investisseur. Des centaines de milliards de dollars seront nécessaires pour financer la transition vers un monde avec un réchauffement climatique limité à 2°C. Il est désormais clair que les engagements des gouvernements nationaux pris lors de la COP21, même s’ils sont respectés, ne seront pas suffisants pour financer une telle transition. Si les besoins d’investissements verts nécessaires sont colossaux, l’offre a encore peine à suivre. Aujourd’hui, les produits financiers verts disponibles demeurent très insuffisants, restant largement circonscrits au seul marché des obligations vertes.

Photo by William Bossen on Unsplash

Les obligations vertes sont certes un véhicule clé pour permettre aux clients d’AXA IM de contribuer par leurs investissements à la transition énergétique et écologique. Le cadre d’évaluation des obligations vertes du groupe permet de garantir que seuls les projets verts les plus pertinents et les projets reflétant la stratégie environnementale globale de l’émetteur reçoivent le financement nécessaire. Cependant, les $250 milliards d'émissions identifiées comme « obligations vertes » prévues pour 2018 ne suffiront pas à combler les besoins d’investissement en infrastructures nécessaires pour limiter le réchauffement à 2°C, ces derniers étant estimés à $6,9 trillions par an pour les 15 prochaines années.

Le marché de la finance verte couvre encore insuffisamment les besoins de financement significatifs et nécessaires pour atteindre les Objectifs de Développement Durable définis par les Nations Unies. A titre d’exemple, les actifs verts ont jusqu’à présent essentiellement contribué aux objectifs climatiques, et notamment à la mitigation des risques induits par le changement climatique. Cependant, l’adaptation climatique, la préservation du capital naturel, ainsi que l’économie circulaire sont autant de domaines cruciaux encore trop peu pris en compte par les projets de finance verte.

Photo by Andrei Lazarev on Unsplash

Lisez: Transparence d’un bout à l’autre de la chaîne: la traçabilité alimentaire révolutionnée par la blockchain


Pour permettre à la finance verte de couvrir tous les besoins, tant ceux liés au climat que ceux liés à la préservation des ressources naturelles dans un monde toujours plus peuplé, AXA IM estime que les intervenants de marchés devront faire face aux deux défis suivants à court terme :

  • Le besoin d’une plus grande diversification en termes de classe d’actifs. Au-delà des marchés des obligations et infrastructures vertes, il semble nécessaire d’ouvrir la finance verte à un plus grand nombre de sociétés listées (et pas uniquement aux acteurs verts « traditionnels »)  et à d’autres classes d’actifs alternatives (marché de prêt, ABS, titres souverains , etc.).
  • La nécessité d’avoir des standards durables communs à tous les acteurs et dotés d’une plus grande cohérence entre ce que les émetteurs d’instruments financiers (Entreprises, Etats …) communiquent, et ce dont les investisseurs ont besoin pour prendre leurs décisions d’investissement. À ce titre, AXA IM recommande que les investisseurs, les autorités de marché et les institutions politiques internationales travaillent ensemble à une définition à la fois exigeante, flexible et exhaustive de ce que constitue  un actif vert.

Dans cette perspective, AXA IM soutient les propositions de la Commission Européenne sur la Finance Durable, qui mettent l’accent sur la Finance verte et permettent de mobiliser l’industrie financière autour de cette question cruciale. AXA IM est  confiant dans la capacité des autorités à définir une taxonomie verte claire et évolutive qui permettra de mobiliser les capitaux vers ces enjeux sociétaux majeurs, et continuera à apporter sa contribution à cette réflexion.

Banner image: Karsten Würth (@inf1783) on Unsplash

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/UE) ni  ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considérée comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.

Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document.

Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers.

Go to the profile of Lise Moret

Lise Moret

Responsable Stratégie Climat et Standards de Finance Durable, AXA IM

No comments yet.